Un havre de paix dans Bangkok : « Luxx XL »

Après la foule et la multitude du temple, je retrouve calme et sérénité dans un hôtel au cœur même de Bangkok. Un trou de verdure dans un écrin de buildings qui ne reflètent qu’eux-mêmes. « Luxx XL» a une consonance prétentieuse pour un mini hôtel (52 euros petit-déjeuner-buffet compris), mais il a la modestie de se cacher dans un minuscule soï de la Langsuan avenue, une des rues les plus recherchées de la capitale, à quelques centaines de mètres du grand magasin « Central Ploenchit » et à une ou deux stations de métro aérien, du « Central World complex », ce shopping-mall aux dimensions…. pharaoniques. Temple Thammakaay et Central World : même gigantisme, même ferveur et adoration… mais pour des dieux différents : Bouddha d’un côté,  luxe de l’autre.

Mon apprenti moine lui, n’a pas renoncé au luxe du téléphone portable et m’appelle aussitôt prières, méditations et lectures faites… c'est-à-dire le soir vers 9 heures. En dépit de sa ferveur nouvelle, le fil n’est pas rompu, au contraire, il s’inquiète de me savoir seule dans la grande ville et me recommande de retourner au plus vite à Chiang Mai, dans la sécurité de mon appartement ! Il a du mal à accepter mon esprit indépendant, et je reconnais bien là son tempérament protecteur. L'enseignement et le commandement militaire de quelques decennies, ca laisse des traces ! Lui est épuisé. Sans sa drogue habituelle : quelques bières tous les soirs, il ne trouve pas le sommeil. Finalement, pour la majorité de ces hommes – ils sont 92 dans le temple Klaang de Uttaradit – ce doit être ça le plus dur : le renoncement au plaisir partagé que procure l’alcool. Ironiquement, je lui demande si je peux lui dire « I love you ». Il hésite longtemps, et finit par répondre : « Si tu veux, mais je ne suis pas autorisé à te répondre »

 

IMG_1208 1

 

IMG_1210 1

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.