Histoire de moustique (suite) : parodie de fable…

J’écrivais hier « que le moustique était intelligent, mais que je l’étais plus que lui puisque je sortais habituellement vainqueur de notre jeu cruel et fatal ». Ce matin, « il » est là, enfin son cousin, fidele au rendez-vous, moqueur, joueur, se divertissant de son reflet dans le miroir, mais si près du tain que je ne peux user de ma raquette à double filets électriques, sans briser un des éléments essentiels de décoration de ma salle de bains. J’assiste impuissante  à son manège : tantôt si proche de moi que je manque du recul nécessaire pour jouer de la raquette, tantôt se confondant avec le noir du marbre de la table de toilette. Agacée, je repose mon arme, et hop, « il » réapparaît. Le temps de réarmer mon engin « made in China », en appuyant simultanément sur le bouton de mise en tension électrique et celui de la lumière sensée éblouir ses victimes, et « il » disparaît à nouveau. Je me lasse et renonce à ma traque pour me consacrer à l’application attentive de ma crème solaire haute protection SFP 50, en prévision de ma sortie à bicyclette dans le soleil. C’est le moment que choisit mon anophèle femelle pour  pomper une dose infinitésimale de mon sang, dans l’endroit le plus inatteignable de mon dos….

Alors j’éclatais de rire et décidais de lui laisser la vie sauve, pour aujourd’hui.  Comme quoi, « la loi du plus fort n’est pas toujours la meilleure etc.… ». Serais-je déjà sur la voie de la compassion ?  

 

L’actualité reprend vite le dessus avec la lecture de la presse. D’abord une photo recouvrant en pleine page « The Nation »,  attire mon attention : le chef des armées assure, avec son  plus impeccable salut militaire, qu’il n’y aura pas de « coup » !  Si les astrologues se trompent souvent, les militaires aussi… Bon, au « J moins 2 », j’apprends que 27 pays ont émis des avertissements à leurs ressortissants. Sur l’espèce d’échelle de Richter de la violence comportant 5 niveaux,  1 est une  mise en garde  qu’ont choisi la Chine, Taiwan, la Corée du Sud et la Suède. La France, l’Italie, la Suisse, le Danemark, la Norvège, la Hollande, l’Autriche, les Etats-Unis, Israël, le Japon l’Espagne et la Russie ont choisi l’alerte 2 tandis  que la Grande-Bretagne, la Belgique, l’Allemagne, le Canada, la Nouvelle Zélande et
l’Australie ont opté pour le degré 3, demandant à leurs ressortissants de s’éloigner de Bangkok. A 5, c’est l’interdiction de voyager dans le pays.

 

Enfin, dans une entrevue via internet, Thaksin s’est adressé à ses compatriotes en ces termes : « Je ne veux pas mourir loin de mon pays, je ne veux pas que mes cendres seules retournent en Thaïlande ». Il s’est également « offert, « dans n’importe quel rôle, pas nécessairement en tant que Premier Ministre » Ajoutant : « Je pourrais lever des fonds d’un montant de plusieurs millions de bahts pour contribuer à la richesse de mon pays ». Dans cette sorte d’appel à la réconciliation, il a encore prévenu : « Si le bateau peut survivre dans la tourmente et atteindre le rivage, alors tout ceux qui sont à bord seront saufs ».

 

 Reflets, saison des pluies

Reflets, reflets, tout n'est qu'illusion. Des mots, des mots, tout n'est que rideau de fumee ! 

Reflet un jour de mousson

 
 
  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.