Harcèlement sexuel dans les transports en commun

Faut-il des voitures spéciales pour les femmes dans les transports en commun ?

Notre société aurait donc tant changé en quelques décennies, que le harcèlement sexuel est devenu une des plaintes le plus souvent formulées par les femmes ?

Lorsque j’étais jeune, les hommes se contentaient de siffler, ou pire, de lancer  quelques grivoiseries que les filles ou les femmes recevaient en rougissant et prenaient pour un compliment tout en s’éloignant avec un haussement d’épaule.

Les mœurs ont changé, presque tous les interdits ont été levés, ce qui était considéré comme répréhensible ou inacceptable il y a trente ans, est devenu aujourd’hui normal. On se marie entre hommes, entre femmes, on divorce, on trompe son mari ou sa femme sans que cela soulève les rideaux des voisines, on fait des échanges dans les clubs, on cherche un partenaire pour une nuit ou la vie sur le net. On peut même blasphémer (Charlie Hebdo).. Tout le monde s’accorde pour dire qu’on est beaucoup plus libre qu’avant (sauf les humoristes qui disent le contraire). Et pourtant, paradoxalement, aujourd’hui, il est devenu quasiment impossible de parler librement… de religion par exemple.

Avant, la société nous cadrait ». Aujourd’hui, ces cadrages éthiques ou moraux ont été remplacés par la censure (censure de la pensée au profit de la bien-pensance)

A l’occasion de plaintes toujours plus nombreuses de harcèlement sexuel, on se pose la question : faut-il instaurer des voitures ou des wagons spéciaux pour les femmes dans les transports en commun ?

Ben quoi ? Il est où le vivre ensemble ? Et d’ailleurs que veut dire cette injonction le « vivre ensemble » ? accepter tout ce qui est étranger, qui vient d’ailleurs, légalement, illégalement, avec ou sans papier… Et vivre entre hommes et femmes alors ?

Il faudrait dont « genrer » les transports en commun ? Est-ce que ça stoppera les harceleurs ?

Des essais ont été fait dans différents pays :

  • A Rio au Bresil. La cata. les hommes ne respectent pas les règles et pas assez de vigiles pour les y obliger
  • Au Japon. A Tokyo d’abord en 2012; Essai positif, quasiment plus de plaintes de harcèlement. Du coup, programme étendu à Osaka, Kyoto. (remarque perso : les Japonais sont dociles et obéissent aux lois. et leur harcèlement était « mécanique » due à la proximité excessive des passagers dans le métro (comme des sardines en boites. Programme qui ne s’applique que durant les heures de pointe.
  • En Indonésie. wagons orange et rose. Le flop
  • En Egypte où le harcèlement est considéré comme la 11è plaie d’Egypte. Transgression sur toute la ligne.
  • En Thaïlande. Dans les trains et sur 3 lignes seulement après le meurtre la nuit d’une gamine. Les voitures sont couleur lilas et les fenêtres sont bordées de rideau roses pour empêcher les regards indiscrets

Des voitures pour les femmes .. l’idée part d’un bon sentiment, mais ne serait-ce pas une nouvelle ségrégation ?Des mesures provisoires parait-il. Mais on sait très bien qu’en France, le provisoire a toujours été définitif.

Alors, perso, je suis pour une solution plus définitive (après la 2è récidive) Laquelle ?

 

3 Replies to “Harcèlement sexuel dans les transports en commun”

  1. En Malaisie dans le LRT et MRT il y a des wagons roses wanita, certains bus aussi
    Flop? je ne sais pas, si les hommes n’y vont pas, ils n’attirent pas davantage les femmes Malaisiennes, les wagons sont rarement bondés mêmes aux heures de pointes

  2. Que les femmes harcèlent les hommes à leur tour, mais cela ne se fait pas, cette attitude est refusée au genre féminin. A
    la 3ème récidive : castration – ca devrait les calmer. Un peu de drague comme avant oui c’était agréable. Pourquoi sont ils “en manque” comme cela, pour montrer aux femmes que ce sont encore eux “hommes” qui commandent. ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *