Mise en bouche !

Blue bloody moon et Thaipusam à Singapour

J’arrive à Singapour la veille d’une éclipse lunaire totale, mieux, une « blue blood moon » – un phénomène historique – la dernière du genre s’étant produite parait-il,  il y a 36 ans !

blue bloody moon à Singapour

Le lendemain, c’est Thaipusam – la fête indienne de la lumière – malheureusement écourtée, car les Hindous considèrent les éclipses comme néfastes, la lumière et l’énergie du soleil ou de la lune, étant bloquées par l’éclipse celles-ci  ne peuvent donc atteindre la terre dans les conditions optimales.

Thaipusam est célébrée en l’honneur du fils de Shiva : lord Murugan, représentant de la vertu et destructeur du mal.

Cérémonie impressionnante dont je n’assistais qu’à la toute fin, celle-ci ayant commencé vers 5 heures du matin.

Thaipusam, fête de la lumière

Jeûnes, méditations, transes mettent le pénitent en état de quasi insensibilité physique. Une sorte d’ivresse totale. Un mépris de la souffrance sensé démontrer la seule importance qui vaille, celle accordée à l’esprit. J’interviewais un des participants et lui demandais s’il souffrait, il me répondit : « no pain but difficulties »

Les fidèles s’enfoncent des lances au travers de leurs joues, des aiguilles percent leur langue ou alors ils supportent d’innombrables crochets dans le torse et le dos au bout desquels pendent pots de lait et citrons, symboles de pureté.

D’autre portent le « Kavadis » soutenu par de longues tiges métalliques décorées de guirlandes et de plumes de paon, symbole de Murugan. Et tout celà dans une chaleur humide équatoriale.

Seuls les Indiens de Malaisie et de Singapour (en fait les Tamouls) célèbrent cette fête de la lumière dans la ville la plus moderne du monde : SINGAPOUR

 

8 Replies to “Mise en bouche !”

  1. Comme d’habitude, je suis impressionné, tant par le récit que par ces superbes photos. J’adore en particulier la dernière : ce monsieur âgé respecte une tradition millénaire mais ne manque pas de consulter ses SMS ! Tu as décidemment l’oeil pour saisir cela.

  2. Photos sublimes, que de couleurs et beautés, j’accepte mieux ces supplices par ton intermédiaire mais il y a encore certains que j’ai du mal à voir.

    1. Merci Pia. Mais sur place, il n’y avait que la chaleur qui me dérangeait. Car aucun de ces pénitents à qui j’ai parlé n’a dit souffrir de ce qui nous rebute apparemment. Ils sont préparés. C’est juste difficile.

  3. Sympathique reportage et jolies photos
    Celle de la jeune femme est magnifique
    Fête impressionnante. J’avais assisté à l’ile Maurice à la fête de Cavadee, dans le même esprit et l’on se pose des questions sur le cerveau et la volonté de l’etre Humain…

    1. Oui, tout est dit Maryse. Ces hommes sont « préparés » depuis des jours avant l’événement. Et aucun ne m’a dit « souffrir », Je n’ai pas mis les photos où – leurs instruments de torture étant ôtés – ils souriaient et plaisantaient comme si rien de spécial ne s’était passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *