Etre tolérant jusqu’à tolérer l’intolérable

Une femme en débardeur face à un homme pieux !!

Le magazine Indonésien TEMPO à Jakarta a été pris d’assaut il y a quelques jours par des membres d’un groupe islamiste : le FPI. Pourquoi ? parce que ce magazine avait publié un dessin représentant un homme assis de dos, reconnaissable à sa robe et à son turban blanc, comme étant un membre du FPI. Dans la bulle, on lit : « maaf saya, tidak jadi pulang » et elle lui répond : « yang kamu lakukan itu jahat » (en gros « je ne suis pas encore rentré (à la maison) » et elle répond : « ce que tu fais est très mal… ».

Le crime commis par ce magazine est de montrer un homme « pieux » (traduire : fanatique) face à une femme en débardeur et sans voile.

Cette info relevée dans le Courrier International, m’a obligée à rechercher qui était ce FPI

Depuis les années 2000, des mouvements radicaux se sont auto proclamés « justiciers de l’islam » en Indonésie, un islam jamais assez propre jamais assez pur jamais assez à leur goût d’extrémistes. Le FPI est un de ces principaux groupes, justiciers de la religion qui agissent pour faire régner la morale !

Ils se sont d’abord attaqués aux lieux de débauche (ben oui, ceux tenus par les Chinois : boites de nuits, bars) ouverts pendant le ramadan (ce qui n’est pas encore illégal en Indonésie), mais depuis ces dernières années, ils se focalisent de plus en plus sur les églises chrétiennes qu’ils jugent illégales. (sont chrétiens : quelques ethnies à Sumatra et Sulawesie. à Java : ils sont d’origine chinoise)

Leur façon de procéder est toujours la même : ils identifient les lieux, les dénoncent à la police qui ne bouge pas, et alors ils attaquent.

Les ennemis de ces musulmans radicaux seraient : les juifs, les chrétiens… et les musulmans « déviants »  (comprenez ceux qui ne pratiquent pas comme des fanatiques)

Aux derniers attentats perpétrés sur l’île de Java (qui ont fait près de 40 morts) vient s’ajouter hier un autre attentat sur l’île de Sumatra (à Riau exactement) Des types portant des sabres, et l’un, une bombe à sa ceinture se sont attaqués à la police locale.

En Indonésie on prêche la tolérance, d’ailleurs toutes les fêtes des 6 religions sont respectées dans tout le pays. Jusqu’à quand ?  Et cette tolérance ne va-t-elle pas jusqu’à tolérer l’intolérable?

Suite à cette série de massacres, un des membres du Parlement indonésien a déclaré : « Les forces sombres de l’intolérance sont en train de se répandre sur l’Indonésie »

Et moi, je rajouterai : « sur le monde »

3 Replies to “Etre tolérant jusqu’à tolérer l’intolérable”

  1. Tout ceci se passe aux antipodes de nos soucis de trains annulés, de pouvoir d’achat en baisse et pour rejoindre l’actualité, des problèmes de sécurité pour un match de foot… et pourtant, il sera trop tard quand nous ouvrirons les yeux sur ce qui risque effectivement de se propager.
    Et cette tolérance ne va-t-elle pas jusqu’à tolérer l’intolérable ? : ces quelques mots donnent à réfléchir. Allons-nous devoir abandonner nos belles idées pour lutter avec les mêmes armes contre ce qui cherche à les détruire ? Dieu nous garde (simple expression, bien évidemment…) d’en arriver à de telles extrémités !
    Ton article, comme beaucoup d’autres sur ce sujet, me donne froid dans le dos.

    1. Merci Joël pour ce commentaire…. J’écris et décris le lointain, non pas parce qu’il est une forme d’exotisme, mais parce qu’il représente sûrement ce qui nous attend…. en pire… la société indonésienne étant depuis la nuit des temps une société d’entraide, de communautés, de « vivre ensemble » (je n’aime pas l’expression lorsqu’on veut nous l’imposer)…l’islam s’y établie de façon douce, même s’il s’impose aujourd’hui de façon plus violente. l’imposition de l’islam dans un pays de conflits comme la France, de divisions, de refus, de complicité.. ne se fera pas dans la douceur comme en Malaisie et Indonésie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *