IMPOSSIBLE DE CHANGER UN SEUL MOT DU CORAN

Le Dieu des chrétiens est moderne, celui des musulmans est archaïque

 

Je lis « Islam et judéo-christianisme » de Jacques Ellul, théologien disparu en 1994, afin de tenter de comprendre, pas pour croire !

La religion pour moi –  celle qu’on m’a enseignée petite – était simple : fais le bien, pas le mal, pour le bien tu seras récompensée, pour le mal, tu seras punie, ici ou là-haut. Ça vous maintient dans les clous ! enfin, un peu….

Jacques Ellul écrit l’ouvrage cité ci-dessus, fin des années 80 début des années 90 et ses réflexions sont déjà assez effrayantes quant à l’islam, elles n’ont fait que se concrétiser depuis, sauf que les politiques aujourd’hui ont remplacé les intellectuels. Lisez plutôt ce qu’écrit Ellul :

« Depuis une dizaine d’années (donc années 70/80), les intellectuels français sont, dans leur ensemble, saisis d’un amour immodéré pour l’islam ». (Note perso : je me souviens, alors assistante d’une émission intello du dimanche soir sur la 2, Marcel Jullian recevait Maurice Béjart qui venait de se convertir à l’islam et qui faisait l’apologie du soufisme je crois)

« L’islam est une religion de l’absolu, riche de civilisation et de dévotion spirituelle » (dixit les intellos) Tout cela mis en contrepoint avec le matérialisme grossier de notre civilisation barbare, de notre soif de l’argent, de notre passion du travail, de notre technicisation deshumanisante » !!!!!

Bon j’arrête là (Ellul évoque encore la victoire de Poitiers comme une défaite pour l’occident etc.) Aujourd’hui, ce sont les islamo-gauchistes, les indigénistes de la république, qui tiennent des discours à peine différents : « l’islam fait partie de la France » (Mélanchon) « le voile c’est normal » (Taché)

Jacques Ellul écrit encore : « Aucune société ne peut subsister sans un ensemble de croyances communes et sans idéologie qui donne une raison de vivre ensemble » Aujourd’hui on nous impose le « vivre ensemble » (goûtez la différence) sans croyance ni idéologie commune.

Il y a eu dernièrement une pétition signée par 300 personnalités pour « changer certains termes du coran », pétition qui a provoqué des réactions de refus de certains intellectuels musulmans (dont l’un, pourtant intéressant, s’est retiré de FB). Je n’ai pas compris sur le moment, mais en lisant Ellul, je comprends enfin pourquoi il est impossible de changer un seul mot du coran.

D’abord, il fait un parallèle entre le coran et la bible.

« La bible n’est pas un livre dicté par Dieu, c’est un livre « inspiré » par Dieu, et qui a changé au fil des temps. Dieu parle à un homme et cet homme est chargé, avec ses moyens, ses limitations, sa culture, de TRADUIRE sa parole  puis de la transmettre par écrit. » C’est donc un langage mouvant.

« Mahomet, lui, fut un « récepteur », un simple appareil enregistreur, un magnétophone. Voilà pourquoi le christianisme n’a rien à voir avec l’islam, même s’ils sont tous les deux religions du livre. La parole de “Dieu-trinité”, tout en étant universelle fut adaptée au cours du temps, aux époques, aux évolutions du monde, tandis que le coran est écrit dans le marbre et transmis directement par Dieu à Mahomet, le magnétophone » (d’où, pour bien comprendre, la nécessité de lire le coran en arabe et non en traduction !!)

Je lis pour m’instruire, éventuellement pour être éclairée… pas pour croire ! Ma conclusion : le Dieu des chrétiens est moderne car sa parole a évolué avec le temps, tandis que le Dieu des musulmans est archaïque car sa parole est immuable et les musulmans d’aujourd’hui suivent des préceptes transmis à l’époque des chameliers dans le désert.

One Reply to “IMPOSSIBLE DE CHANGER UN SEUL MOT DU CORAN”

  1. Je vais être acerbe dans mes propos, après les chiffres modernes et les mathématiques, ils n’ont plus vraiment progressé… J’ai lu un texte d’un monsieur pied noir d’origine il y a quelques temps, édifiant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.