Mariage bebère

Mariage dans la vallée des roses de l’Atlas

Je n’ai pas assisté à un mariage berbère, j’y ai été conviée de façon tout à fait inattendue le troisième jour de la cérémonie .
Je dois avoir un certain flair pour les mariages  (voir ceux auxquels j’ai été conviée chez les Minangkabau et les Batak de Sumatra et ceux des Sasak sur l’île de Lombok en Indonésie), celui auquel j’ai été conviée, dans la vallée des roses, je l’ai senti de loin.

Depuis la montagne j’aperçois une maison entourée d’un mur d’enceinte, à l’intérieur duquel marche un homme jeune, habillé de blanc. De la musique me parvient de l’intérieur de ladite  maison. Je demande à mon guide de s’arrêter. Je descends prudemment vers l’habitation, croise un homme à la mine renfrognée, mais de mon plus charmant sourire lui demande : “c’est un mariage” ? Il se déride, me dit “oui” et me conduit jusqu’à l’entrée où je suis accueillie par un homme, qui est en fait le propriétaire de la maison et l’oncle du marié. Qui est bien celui du jeune-homme pris en photo quelques minutes plus tôt.

maison berbère dans la Vallée des roses
Au loin, le jeune marié berbère

Nous échangeons quelques mots et je dis avec enthousiasme mon admiration pour sa jeunesse et sa beauté, je dis même que sa femme a beaucoup de chance… bref, on m’invite à entrer dans la maison.

J’entre dans une pièce où résonne les chants un peu criards des femmes avec leur tambourin. Les vieilles femmes Berbères me dévisagent de leurs yeux sombres soulignés de kohl, je ne sais pas si je suis bienvenue. Je vais serrer la main à chacune d’elle, les visages s’éclairent.

Mon hôte me fait asseoir près de la mariée recouverte d’un voile rouge et d’une étrange coiffe. Commence alors le ballet des photos. Tous ceux qui possèdent un téléphone me photographient avec la mariée. En revanche je ne suis pas autorisée à photographier ceux et celles qui me photographient !! Je m’incline. Je suis l’invitée.

Plus tard, on me fait asseoir avec les femmes, on m’apporte les amandes et les noix et on m’asperge d’eau de rose, comme tous les autres invités d’ailleurs. Après tout on est dans la vallée des roses. Puis on partage le thé à la menthe.

J’ai frôlé les mains recouvertes de henné de la mariée. Je ne fais qu’entrapercevoir le bas de son visage : un sourire un peu figé et un nez légèrement aquilin.

mariée Berbère, habillée comme un pigeon

Les mariages berbères sont toujours arrangés par les familles, on ne se marie pas parce qu’on s’aime (d’ailleurs ce mot n’existe pas dans la langue berbère… il se traduit autrement m’expliquera plus tard mon guide, en fait par un “je te veux”) mais on se marie pour faire des enfants. L’amour ? il vient après le mariage, quand les époux se “connaissent”. Il n’est pas cette attraction physique émotionnelle, passionnée que nous connaissons en Europe. Il naît de la soumission d’un côté et du respect de l’autre. il naît après la naissance des enfants, but ultime du mariage. On se marie pour continuer la lignée.

L’étrange coiffe et le voile rouge qui recouvrent la tête de la mariée, “seraient” appelés “taqcict”, une façon de s’habiller comme un pigeon.

Ici je reprends une phrase d’un chant berbère :

“A tatbirit mi tella taweryig iyef” : “Oh bride, like a pigeon with colors on its head !”

“Le pigeon serait le symbole de la pureté de la femme, il est  considéré comme joli” ! (Cynthia J. Becker dans Amazigh arts in Marocco)

Les oiseaux sont souvent utilisés de façon métaphorique pour renforcer l’association femme/fertilité.  (ben les pigeons à Paris, c’est une vraie cata !!) Trois  jeunes filles Berbères vont alors danser devant moi avec une grâce timide. Sans que je puisse les photographier. Frustrant.

La seule source de pouvoir de la femme serait donc dans sa fertilité, sa capacité à faire des enfants, à perpétuer la famille et la tradition.

A la fin du 3è jour, le voile est soulevé. Symboliquement, ce geste représente le passage de l’état de jeune fille à celui de femme mariée, et dans la nuit, dans les klaksons assourdissant des voitures, le marié promène sa femme dans toutes les rues du villages, afin qu’on sache qu’elle est mariée (enfin qu’elle lui appartient)

la mariée sans ses atours de pigeon, marche dans la nuit avec son mari et la famille. Afin que chacun sache que désormais elle lui appartient

7 Replies to “Mariage bebère”

  1. Drôle d’impression à la lecture de cet article… Au-delà du fait que tu n’aies pas pu prendre de photos, certains mots ou expressions interpellent (absence du mot aimer en particulier) mais bon, à chacun sa manière de vivre, je suppose. Manque l’avis des premières concernées…

    1. Un autre monde Joël. les mots n’ont pas le même sens ici et là-bas. J’ai échangé pendant toute une semaine avec mon guide et ami; On essayait de mettre à plat le sens des mots. ce fut passionnant,

      1. Je n’en doute pas un instant, Michèle ; j’ai moi-même le souvenir de conversations riches et prenantes avec des stagiaires marocains qui ont occupé de nombreuses nuits blanches autour de thé à la menthe brûlant et délicieux. Disons que c’est ma fibre féministe qui réagit… 😉

  2. Un peu flatteuse Michèle pour se faire inviter.!!!
    Dommage que vous n’ayez pas pu filmer le visage de la mariée . Son mari la tient par la main pour la “promener” ??? Je pense que cela ne se fait pas. Tou jours interessants vos articles. Merci bcp.

  3. L’art de la flatterie par Michèle Jullian pour assister à un mariage!! Dommage que vous n’ayez pas pu filmer le visage de la.mariée. Je suppose que.le marié ne tient pas la main de sa femme pour la promener!! Toujours intéressants vos petits articles Michèle. Merci. Et si le sourire de la mariée signifiait qu’elle était aux anges!!!

    1. En fait ce que j’appelle “flatterie (pour moi) c’est mon admiration sincère pour tout ce que je découvre. Sur le plan de l’étonnement, de l’admiration (et mes photos le prouvent) je suis encore comme une gamine…. Je ne peux dire des choses agréables que si je les ressens. Beaucoup de gens les “retiennent”, pas moi, il faut que ça sort. C’est sans doute la raison pour laquelle je suis invitée quasiment partout..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.